Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 19:21

 

En plus de vivre une aventure européenne triomphale, l’année 1983 s’est terminée par 2 trophées supplémentaires pour le club.

Un premier trophée individuel, Michel Le Milinaire est déclaré meilleur entraîneur de Division 1 pour 1983. Il a déjà  obtenu ce titre en Division 2 en 1975.

Ensuite, un trophée collectif qui récompense l’ensemble de l’œuvre du Stade Lavallois, fruit de la volonté de Henri Bisson et du travail de Michel Le Milinaire et Bernard Maligorne : le Stade Lavallois est reconnu comme le club ayant la meilleure politique de jeunes en 1983.

Ces récompenses permettent de dresser un avenir  prometteur pour le club.

 

le milinaire5

 

 Belle récompense pour cet amoureux du beau jeu (source : France Football)

 

 

 

laval84-2

 

 

 Le centre de formation lavallois est reconnu au niveau national (source : France football)

 

 

 

 

 

La fin de saison 1983-84 se termine de façon exceptionnelle.

L'équipe juniors de Bernard Maligorne, dont le centre de formation a déjà été félicité en fin d'année 1983, remporte la Coupe Gambardella.

C'est la première victoire lavalloise à ce niveau. Il a fallu attendre les penalties pour voire la victoire mayennaise face à Montpellier.

 

LA FEUILLE DE MATCH :

mercredi 16/05/1984 à Tours

LAVAL - MONTPELLIER : 0-0 (0-0) 4t.a.b.2 ; 5502 sp ; Arbitre : M. Salon

LAVAL : Chatrefoux - Reuzeau, Girard, Blino (c), Drouet - Dogon, Gomis, Laigneau - Lambert, Leroux, Cloarec ; ent : Maligorne

MONTPELLIER : Huc - Muzet, Almarcha, Hoyau, Gazin - Baills, Blanc L. (c), Passi F. - Scala, Kader, Guédé ; ent : Bonnet

 

Nous retrouverons de nombreux joueurs de cette finale dans des équipes professionnelles de Division 1 et Division 2. Le plus célèbre d'entre eux est Laurent Blanc qui marquera un but refusé lors de cette finale. Il faut également retenir Pascal Baills qui sera également sélectionné en Equipe de France.

Côté lavallois, Bertrand Reuzeau, après son but victorieux en finale de championnat d'Europe des Nations juniors 1983, fera une très belle carrière. Il sera, quelques années plus tard, un pilier de l'équipe sénior du Satde Lavallois, comme Olivier Blino, Loïc Lambert et Jean-Luc Dogon.

Jean-Luc Dogon sera l'un des lavallois qui aura réussi la plus belle carrière professionnelle au Matra RC et surtout à Bordeaux où il participera à la superbe victoire contre le Milan AC en 1996. Il sera également sélectionné en Equipe de France.

 

Cette finale est la conclusion d'une saison 1983-84 qui restera la plus spectaculaire de l'histoire du Stade Lavallois.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by footalaligne
commenter cet article

commentaires

Contact

Supporter du Stade Lavallois ou amateur de football, je vous invite à jouer les prolongations par vos suggetions, demandes de renseignements ou juste pour discuter...

Contactez moi en activant ce lien : CONTACT

Catégories