Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:52

Le match aller a été particulièrement difficile pour les lavallois. Le match retour, qui doit être une fête pour tous les mayennais, s'annonce comme un très grand rendez-vous pour les tangos.

L'équipe-type est reconduite pour ce grand évènement.

Le match démarre sur un faux rythme, les lavallois ont du mal a imposer leur jeu, alors que les viennois se contentent d'attendre.

Laval reste crispé et se contente de placer des banderilles en jouant sur son seul attaquant de pointe, Séné.

Bozon et Sorin jouent très haut pour essayer de rapidement contrer les initiatives autrichiennes et apporter le surnombre en attaque.

A la sortie du 1er 1/4 d'heure, le jeu lavallois commence à se poser et leur pressing agressif leur permet de récupérer de nombreux ballons au milieu de terrain.

C'est le moment que choisi Stéfanini pour commencer son festival. Après un premier coup-franc sans danger, il multiplie les slaloms sur le côté gauche et provoque la panique dans la défense de l'Austria. Une nouvelle reprise de volée est sauvée in-extremis par Koncilia.

 

LAVAL AUSTRIA intégral 0002Laval - Austria : en haut : Stéfanini, Pérard, Sorin, Séné, Bozon, Godart

en bas : Goudet, Souto, Rabier, Thordarsson, Miton

 

Après une série de plusieurs corners, Stéfanini dribble plusieurs adversaires côté gauche avant de déposer un caviar sur la tête de Séné. Le coup de tête est imparable. LAVAL-AUSTRIA : 1-0 à la 21'.

Désormais, le rythme s'accélère et les autrichiens n'approchent plus les buts de Godart. Ses quelques interventions restent de toute façon irréprochables.

Le jeu long des lavallois reste un danger permanent et Souto au milieu de terrain prend une part de plus en plus grande dans la construction lavalloise.

Tous les contres sont en faveur des lavallois, sans se concrétiser par de réelles occasions.

Alors que l'Austria sort un peu de sa coquille et provoque quelques situations, Souto récupère un ballon au milieu de terrain pour orienter l'attaque vers Séné. Il transmet vers la droite sur Rabier qui transmet à Goudet.

Goudet adresse un centre au second poteau et Miton reprend de volée pour offrir le second but au Stade. LAVAL-AUSTRIA : 2-0 à la 37'.

Ce second but galvanise les tangos.

Six minutes plus tard, sur une nouvelle attaque lavalloise, Souto effectue une transversale de droite à gauche, percée de Pérard sur la droite qui transmet à Thordarsson. Il se dirige vers le point de corner, alors que le ballon sort en corner, la défense autrichienne dégage en cloche. A 30 mètres Stéfanini frappe du gauche sans contrôle. Son tir en demi-volée surprend Koncilia et va se loger dans sa lucarne gauche. Le stade exulte : LAVAL-AUSTRIA : 3-0 à la 42'.

Quelques réactions sans danger permettent de conclure cette mi-temps sur un score inimaginable.

 

Pour leur première apparition en direct à la télévision, les lavallois sont au rendez-vous et font honneur à toute la Mayenne.

Il va désormais falloir attendre les autrichiens en exploitant les opportunités de contre.

 

 

 

FEUILLE DE MATCH :

 

LAVAL - AUSTRIA VIENNE : 3-3 (3-0) ; Stade Francis Le Basser ; 17 151 spectateurs ; Arb : M. Courtney (Angleterre) ; But : Laval : Séné (21'), Miton (38'), Stéfanini (42') ; Austria : Baumeister (53'), Baumeister (56'), Pérard (66' csc)

LAVAL : Godart - Pérard (Felci 80'), Sorin, Bozon, Miton - Rabier, Goudet, Souto - Thordarsson, Séné, Stéfanini (Jank 81') ; Ent : Le Milinaire

AUSTRIA : Koncilia - R. Sara, Zore, Daxbacher , Degeorgi - Prohaska, Mustedanagic, Baumeister (Polster 83'), Magyar (Drabits 78') - Drazan, Nyilasi ; Ent : Halama

 

 

LIENS VIDEO : EXCLUSIVITE !!

 

Résumé du match avec les 6 buts

 

Interview de Michel Le Milinaire après match

 

Interview de Eric Stéfanini après match

 

 

REVUE DE PRESSE :

 

austria laval84

 

  France Football était présent à Le Basser

 

 

austria laval84-2

 

lavalaustria1

 

 ONZE nous fait revivre la campagne européenne de Laval

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by footalaligne - dans COUPE D'EUROPE
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 15:14

Après l'exploit retentissant de Laval contre le Dynamo de Kiev, le club mayennais se trouve à nouveau face à un gros morceau de cette coupe UEFA : l'Austria de Vienne.

L'Austria se présente face à Laval en leader du championnat et invaincu après avoir déjà remporté à 15 reprises le championnat autrichien (les 2 dernières fois en 1980 et 1981).

De nouveau, le tirage est favorable aux lavallois qui recevront à Le Basser au match retour.

 

Le déplacement à Vienne se passe sans encombre, mais c'est un Stade Lavallois pris au sérieux qui arrive dans la capitale autrichienne.

 

La première mi-temps est catastrophique pour les lavallois. Dès la 19ème minute, sur centre de Baumeister, un pénalty est sifflé pour faute de Thordarsson sur Nylasi. Prohaska ne se pose pas de question et prend Godart à contre pied.

La mi-temps arrivera après un second but des autrichiens. Magyar crucifie les lavallois.

Malgré une bonne résistance en 2ème mi-temps, l'Austria a fait son travail et visitera la Mayenne en favori.

 

Les choses ne se sont pas passées comme en Ukraine et il sera difficile de rattraper ce retard au match retour.

 

 

 

 

 

 

FEUILLE DE MATCH :

 

AUSTRIA VIENNE - LAVAL : 2-0 (2-0) ; Stade Franz Horr ; 7 000 spectateurs ; Arb : M. Zhezhov (Bulgarie) ; But : Austria : Prohaska (19' sp), Magyar (44')

AUSTRIA : Koncilia - R. Sara, Zore, Daxbacher , Degeorgi - Baumeister, Mustedanagic, Prohaska, Drabits (Drazan 30', Polster 82') - Nylasi, Magyar ; Ent : Halama

LAVAL : Godart - Pérard, Sorin, Bozon, Miton - Rabier, Goudet, Souto - Jank (Thordarsson 73'), Séné, Stéfanini (Buigues 82') ; Ent : Le Milinaire

 

 

 

REVUE DE PRESSE :

 

Le 1er but autrichien en vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x6kas0_austria-vienne-laval-1er-but_sport


Repost 0
Published by footalaligne - dans COUPE D'EUROPE
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 16:54

Après l'exploit en Ukraine 2 semaines plus tôt, l'ambiance est surchauffée pour le match retour. Le stade Lavallois vit ses plus grandes heures et le public a répondu présent à Le Basser.

 

Laval continue à vivre cete évènement sans pression, avec le doux secret de passer ce premier tour et de sortir un grand d'Europe.

 

Michel Le Milinaire aligne la même équipe que pour le match aller.

 

Avec une très grande maîtrise en première mi-temps et le souci de toujours resté groupé pour éviter les attaques ukrainiennes, Laval va être récompensé aprsè le 1/2 heure de jeu.

Une relance de la défense lavalloise de Goudet, Séné prend son adversaire de vitesse au milieu de terrain, tire au abord de la surface de réparation. Son tir contré est récupéré au 16 mètres par Rabier, il tire, est contré, la balle s'élève au second poteau. José Souto reprend de la tête pour battre Mikhaliov.

 

Le public exulte. Laval tient son exploit. 

 

Il faut désormais tenir.  

 

La fin de la 1ère mi-temps se termine sur un but refusé pour un hors-jeu litigieux. Ce but aurait peu être été validé en Ukraine.

La seconde mi-temps reprend et va se résumer essentiellement à une attaque-défense.

Les lavallois, bien regroupés devant Godart, font front. Le gardien lavallois mutiplie les arrêts, comme il l'avait fait à l'aller.

Les minutes sont longues mais la délivrance est proche.

Un ultime coût de tête de Blokhine sur la barre et les dernières frayeurs laissent place au bonheur.

Laval accède au 1/16 de finale de la Coupe UEFA, après avoir éliminé un très grand d'Europe.

 

Le second tirage sera un nouveau défi : l'Austria de Vienne.

 

 

 

FEUILLE DE MATCH :

 

LAVAL - DYNAMO KIEV : 1-0 (1-0) ; Stade Francis Le Basser ; 20 000 spectateurs ; Arb : M. Nyffeneger (Suisse) ; But : Laval : Souto (34')

LAVAL : Godart - Pérard, Sorin, Bozon, Miton - Rabier, Goudet, Souto - Jank (Paillard 85'), Séné, Stéfanini ; Ent : Le Milinaire

DYNAMO KIEV : Mikhaliov - Kuznetsov, Baltacha, Evseev, Demianenko - Lozinski, Burjak (Olefirenko 28'), Bal - Evtuchenko, Zavarov, Blokhine ; Ent : Morozov

 

 

 

REVUE DE PRESSE :

 

lavalkiev1

 

  ONZE n'a pas manqué le rendez-vous à Le Basser

 

 

 

lavalkiev9

 

 

 FRANCE FOOTBALL tire les ensignements de cette victoire

 

 

 

 

 

kiev laval84

 

 

Photo souvenir du rempart lavallois

 

 

 

Retrouvez le résumé vidéo de ce match : http://www.dailymotion.com/video/xod4nv_laval-vs-kiev-uefa-83-resume_sport

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by footalaligne - dans COUPE D'EUROPE
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 19:06

Pour la découverte de la Coupe d'Europe, les lavallois sont particulièrement mal servi : le Dynamo de Kiev. Seul espoir après ce tirage, le match retour aura lieu en Mayenne. D'un autre côté, quitte à faire une courte apparition en coupe d'Europe, autant que ce soit contre un grand d'Europe qui permettra une belle fête à Laval.

 

Le Dynamo de Kiev est un des favoris de cette coupe UEFA 1983-84. Son palmarès est impressionant avec son ballon d'or 1975, Oleg Blokhine. Réserve de l'équipe nationale, vainqueur de la Coupe des Coupes en 1975 et champion d'URSS en 1982, le combat est inégal sur le papier.

 

Le Stade Lavallois quitte l'automne douillet de la France pour se rendre dans le grand froid ukrainien. Malgré quelques complications légales pour passer la douane russe, c'est Henri Bisson qui s'en charge pour négocier et permettre au club de passer les formalités sans encombre.

 

Laval découvre un gigantesque stade, hostile au club mayennais, sauf les quelques mayennais qui ont fait le voyage avec leurs propres véhicules. 49 000 spectateurs accueillent les mayennais pour voir la mise à mort du petit poucet. Il ne peut en être autrement.

 

Dans une partie à sens unique, Laval accepte de subir la pression russe. Les occasions du Dynamo se multiplient mais la défense fait bloc. Jean-Michel Godart, habitué à quelques milliers de spectateurs en division 2, est nullement impressionné. Il multiplie les exploits qui lui permette de maintenir ses buts inviolés.

 

A la surprise générale, aucun but ne sera marqué pendant les 90 minutes. C'est la consternation dans le stade. Le Dynamo devra se qualifier à Laval. L'exploit lavallois a de grandes répercussions en France. Le match retour sera un évènement suivi avec intérêt pour le spectacle, mais également pour l'enjeu.

 

 

LA FEUILLE DE MATCH :

 

le 14 septembre 1983 à Kiev :

DYNAMO KIEV - LAVAL : 0-0 (0-0) ; 49 000 spectateurs ; Arbitre : M. Goeksel (Turquie)

Avertissements : Séné (83') à Laval, Klhus (89') à Kiev.

DYNAMO KIEV : Mikhailov - Lozinski, Kuznetsov, Baltacha, Tchernikov - Burjak (Zavarov 64'), Bal, Demianenko - Khlus, Evtuchenko, Blokhine ; ent : Morozov

LAVAL : Godart - Pérard, Sorin, Bozon, Miton - Rabier, Goudet, Souto - Jank, Séné (Buigues 85'), Stéfanini ; ent : Le Milinaire.

 

 

LE MATCH EN IMAGES :

 

Un grand merci à VITALI pour ces photos issues de la presse russe

 

 

kievlaval1

 

 

 

 Ca chauffe pour la défense lavalloise. Bozon est là pour couvrir Sorin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kievlaval2

 

 

 

 

Souto tente de gagner le duel du milieu de terrain

 

 

 

 

 

 

 

 kievlaval4

 

 

 

 

 Blokhine est dépité mais il reste sous la vigilence de Pérard. Au premier plan, Zavarov.

 

 

 

 

 

 

 

 

kievlaval3

 

 

 

 Il était improbable pour Miton de se frotter un jour à un géant comme Blokhine.

 

 

 

 

 

 

 

 kievlaval5

 

 

 

 

 Blokhine domine dans les aires. Il aura tout tenté pour prendre les lavallois en défaut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE :

 

 

lavalkiev4lavalkiev5lavalkiev7lavalkiev8 

 

 ONZE présente les ambitions européennes lavalloises et leurs adversaires du Dynamo Kiev

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by footalaligne - dans COUPE D'EUROPE
commenter cet article

Contact

Supporter du Stade Lavallois ou amateur de football, je vous invite à jouer les prolongations par vos suggetions, demandes de renseignements ou juste pour discuter...

Contactez moi en activant ce lien : CONTACT

Catégories