Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 18:55

Après 3 années successives en Division 1 et une saison 1978-79 très difficile, le Stade lavallois mène deux actions majeures pour pérenniser sa présence parmi l'élite.

La première est de renforcer son secteur offensif qui lui a fait défaut les années précédentes. Pour cela, le club recrute deux attaquants de valeur : François BRISSON, en provenance du Paris-S-G et Erwin KOSTEDDE, ancien international allemand et ancienne gloire du Standard de Liège.

La seconde décision est d'intégrer de nouveaux jeunes joueurs à l'équipe professionnelle. Stéphane MORILLON, Loïc PERARD et Michel SORIN rejoignent ce groupe et découvriront la Division 1. Cette politique est le symbole d'un rajeunissement global de l'effectif : seuls 5 joueurs ont plus de 30 ans et la plupart ont moins de 25 ans.

 

Malgré de bonnes intentions, la saison démarre de nouveau très mal pour le Stade Lavallois. Le bilan des 6 premiers matches, joués avant fin août, est catastrophique : 1 seule victoire et 5 défaites pour la 18ème place.

L'amalgame a du mal à se faire mais Michel Le Milinaire reste fidèle à son équipe type : Tempet - Simondi (Perais), Furlan, Cougé, Gauthier - Kircher, Delamontagne, Bourebou - Leroy, Kostedde, Brisson. L'après-Kéruzoré est difficile à assumer.

A partir de 8ème journée, quelques modifications apparaissent. Simondi sort du groupe, Furlan joue moins, Cougé passe en milieu de terrain, Arribart et Miton deviennent titulaires en défense. Delamontagne est le buteur du début de saison.

Cette 8ème journée marque le démarrage du Stade. Les 6 matches suivants sont sans défaites (5 victoires et 1 nul). Ceci coïncide également avec la mise en jambe de Kostedde : 8 buts en 6 matches avec un triplé contre Nîmes en moins de 30 minutes.

Laval passe de la 18ème à la 8ème place. Le sourire est de retour.

La première partie de championnat se termine de façon équilibrée (3 victoires, 1 nul et 2 défaites) et permet à Laval de finir à une prometteuse 5ème place. Inespéré. Kostedde est le 2ème buteur du championnat avec 12 réalisations.

L'équipe-type est quaisment restée la même : Perais devient titulaire indiscutable.

 

L'hiver sera pourtant difficile pour nos mayennais. Les 3 premiers matches sont équilibrés en résultat mais les 6 suivants sont catastrophiques (5 défaites et 1 nul). Laval retombe dans les mêmes déficits. Au 1er mars, Laval a progressivement glissé à la 12ème place.

Ceci est dû à une carence offensive (0,75but/match entre la 20ème et la 28ème à comparer avec 1,73but/match pour les 19 premières journées).

Kostedde ne marque plus. Simondi a repris sa place au profit de Gauthier. Kircher, Delamontagne et Cougé se sont mutuellement remplacés. Sagna et Morillon deviennent titulaires.

A partir de la journée 28 jusqu'à la fin, les victoires à domicile et les défaites à l'extérieur s'enchainent. Au cours des 5 derniers matches à domicile, Laval marque 3 buts/match.

Elle garde son équilibre grâce à l'équipe-type retrouvée. Cela prouve la faiblesse du banc de touche lavallois. La relève n'est pas encore assurée.

Laval termine 12ème. Pour la première fois depuis sa montée, le bilan est positif entre buts marqués et buts encaissés (+2) grâce à une meilleure attaque et surtout une défense beaucoup plus efficace.

Kostedde termine buteur n°1 du championnat avec Onnis.

 

 

SAISON 1979-80 :

 

 laval80

Debout (de gauche à droite) : Tempet, Furlan, Perais, Arribart, Simondi, Miton, Gauthier, Kostedde, Cougé, Rose

 Accroupis (de gauche à droite) : Le Milinaire, Leroy, Sagna, Coste, Delamontagne, Giachetti, Bourrebou, Chesnin, Kircher, Brisson

 

 

D1 12è 35 pts 38j 15v 5n 18d 57 bp 55 bc +2

 

 

 

JOUEURS (22) : Brisson (38 titularisations + 0 remplacement), Bourrebou (34+0), Kostedde (34+0), Delamontagne (33+0), Tempet (33+0), Perais (31+1), Kircher (31+0), Arribart (30+1), Gauthier (28+0), Leroy (23+4), Miton (23+0), Furlan (22+3), Simondi (22+0), Cougé (19+0), Chesnin (16+2), Giachetti (8+2), Sagna (7+0), Rose (5+0), Morillon (3+0), Pérard (2+0), Coste (1+0), Sorin (0+1)

 

 

BUTEURS (57buts) : Kosetdde (21 buts), Brisson (10), Delamontagne (9), Bourrebou (6), Kircher (3), Perais (3), Leroy (2), Arribert (1), Gauthier (1), Simondi (1)

 


Domicile : 25pts 11v, 3n , 5d  36bp/19bc
Extérieur : 10pts 4v, 2n, 13d  21bp/36bc

8è attaque (1,5 but/match), 13è défense
Les exploits de la saison :
victoires à Le Basser contre Bordeaux (1-0) et Paris-S-G (3-1)
victoires à Marseille (2-0) et à Strasbourg (3-0) champion en titre
4 points/4 pris contre Marseille, Metz et Nice
5 victoires successives à domicile : Valenciennes (3-0), Nice (3-0), Bastia (3-0), Metz (3-2), Marseille (3-0)



REVUE DE PRESSE :

laval79-1laval79-2

 

 

Delamontagne doit assuré la relève de Kéruzoré (Source : Miroir du Football)

 

 

 

laval80-3

 

 

 

  Après Laval - Strasbourg (0-0) (Source : France Football)

 

 

 

 

laval80-6

 

 

 L'exploit à Strasbourg (Source : France Football)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by footalaligne - dans CHAMPIONNAT
commenter cet article

commentaires

Contact

Supporter du Stade Lavallois ou amateur de football, je vous invite à jouer les prolongations par vos suggetions, demandes de renseignements ou juste pour discuter...

Contactez moi en activant ce lien : CONTACT

Catégories